Winka LE CLEC’H

Doctorat, Université de Poitiers (France), 2012.

Thèse

  • Directeurs de thèse: Didier Bouchon (PU1), Mathieu Sicard (MC)

Transferts horizontaux de Wolbachia: conséquences évolutives et utilisation pour le biocontrôle d’arthropode.

Résumé

L’alphaprotéobactérie endocytoplasmique Wolbachia vit en symbiose avec de nombreux arthropodes. Transmise principalement par voie verticale, de la mère à sa descendance, Wolbachia n’affecte que peu la survie de son hôte naturel mais va modifier son phénotype de manière à optimiser cette voie transmission. Par exemple, chez les isopodes terrestres Wolbachia va transformer les mâles qui ne la transmettent pas en femelles qui vont la transmettre à la génération suivante. Cependant, les analyses phylogénétiques montrent que Wolbachia pourrait plus fréquemment que nous le pensions se transmettre horizontalement d’un hôte à l’autre créant ainsi de nouvelles associations. Ma thèse a pour but d’étudier ces situations de transferts horizontaux et leurs conséquences immédiates et évolutives sur les partenaires mis en jeu.

Mots clés : féminisation, facteurs de virulence, Wolbachia, crustacés terrestres, évolution.

 

Recherche

Menu principal

Haut de page