Freddie-Jeanne RICHARD

Maître de Conférences (HDR)

Doctorat, Université de Tours (France), 2003.

Responsabilité

  • Coordinatrice du programme Européen Erasmus Mundus Master Course -* International Master in Applied Ecology (www.emmc-imae.org)
  • Membre élue au CNU section 67 (Biologie des Populations et Ecologie)
  • Membre élue au Conseil d’UFR-SFA
  •  Correspondante Erasmus –Socrates et échanges internationaux pour la Biologie
  • Membre du conseil scientifique du Laboratoire Ecologie et Biologie des Interactions depuis 2012 -2015
  • Correspondante relations internationales de l’UMR 7267
  • Partenaire du Projet CAPES-COFECUB France/Brésil. Ecosystèmes limniques continentaux et conservation des écrevisses du genre Parastacus au sud du Brésil (2012-2015)
  • Partenaire du Projet AGROBIODIV (Conseil Régional Poitou-Charentes 2011-2013) : Biodiversité et Pratiques Agricoles : développement d’indicateurs de durabilité
  • Partenaire du Projet de recherche « Biodiversité » Région Nord pas de Calais/FRB. ResBioFonc : Evaluation et propositions de modes de gestion favorisant la REStauration d’une BIOdiversité FONCtionnelle en lien avec des changements d’usage des sols (2013-2015)
  • Collaborations avec l’Université de Copenhague, Université de Tunis, Université d’Otago
  • Encadrement de thèse M. Fortin (Impact de Wolbachia sur le choix du partenaire chez l’isopode terrestre Armadillidium vulgare: Ecologie comportementale et Ecologie chimique) (2013 – 2016).

Thèmes de Recherche

Mes activités de recherche sont orientées sur l’étude des interactions symbiotiques chez les arthropodes (insectes sociaux et isopodes terrestres) selon une approche comportementale et chimique.
Mon premier projet de recherche a pour but d’étudier l’association fourmis/champignon/bactérie chez les fourmis champignonnistes notamment le rôle du champignon et des bactéries dans les mécanismes de reconnaissance individuel et coloniale chez les fourmis.
Depuis 2005, je m’intéresse également à l’étude sociogenomique de la polyandrie chez les reines d’abeilles, travail nécessitant une analyse pluridisciplinaire (comportementale, pheromonale et génétique). A savoir, l’effet de l’accouplement (quantité et qualité de l’insémination) sur les modifications physiologiques des reines ainsi que les conséquences sur l’organisation sociale de la colonie.
Plus récemment j’étudie les effets post-infections sur les interactions sociales envers des congénères immunologiquement stimulés ainsi que les impacts sur les composés chimiques émis par les individus et les modifications génétiques impliquées. De plus, j’effectue une étude comparative entre différente source de pathogènes (bactérie, virus). Projet financé par le Département de l’agriculture américain (USDA) sur lequel je suis Co Principale Investigatrice (2007-2010).
Plus récemment j’étudie l’influence de Wolbachia sur le comportement et les mécanismes de reconnaissance chez les isopodes terrestres.

Mots-clés : Ecologie comportementale, Ethologie, Ecologie chimique, Biologie moléculaire, Communication chimique, phéromones, Insectes sociaux (abeilles, fourmis, termites), Isopodes terrestres, Wolbachia, Symbiose

Compétences et savoir faire

  • Analyses comportementales
  • Analyses chimiques (Chromatrographie gazeuse, Spectrométrie de masse…)
  • Analyses moléculaire (qRT-PCR, micro-arrays)
  • Dissections fines (glandes d’insectes)

Publications représentatives

  • Beltran-Bech, S and Richard F-J., 2014. Impact of infection on mate choice. Animal Behaviour 90: 159-170.
  • Richard F-J, Hunt, J H.2013 Intracolony chemical communication in social insects. Guest review to Insectes sociaux 60 (2) 275-291.
  • Hunt J H and Richard F-J. 2013. Intracolony vibroacoustic communication in social insects (review Insectes sociaux. 60: 403-417.
  • Beauché F., Richard F-J., 2013 The best timing of mate search in Armadillidium vulgare (Isopoda, Oniscidea). Plos One 8(3): e57737.
  • Richard F-J., Holt H. H., Grozinger C M., 2012. Effects of immuno-stimulation on social behavior, chemical communication and genome-wide gene expression in honey bee workers (Apis mellifera). BMC Genomics 13, 558. Highly accessed.
  • Richard F-J., Coby S., Tarpy D.R., Grozinger C. M., 2011. Effects of instrumental insemination and insemination quantity on Dufour’s gland chemical profiles and Vitellogenin expression in honey bee queens (Apis mellifera). Journal of Chemical Ecology 37: 1027-1036.
  • Richard F-J., Aubert A., Grozinger C. (2008). Modulation of nestmate recognition by immune stimulation in honey bees, Apis mellifera. BMC Biology, 6:50.
  • Aubert A., Richard F-J. (2008). Social management of LPS-induced inflammation in Formica polyctena ants. Brain, Behavior, and Immunity, 22 (6) : 833-837.
  • Richard F-J., Poulsen M., Hefetz A., Errard C., Nash D. R., Boomsma J. J. (2007). A possible genetic background for the chemical recognition profiles of fungi cultivated by Acromyrmex leaf-cutting ants. Behavioural Ecology and Sociobiology 61 (11) : 1637-1649.

Coordonnées

      Tel : +33 (0)5 49 36 64 07
      Fax : +33 (0)5 49 45 40 15
      Email :

freddie.jeanne.richard@univ-poitiers.fr

La photographie macro est une de mes passions. Vous pouvez les voir sur mon site internet : http://fjfourmi.free.fr/

Recherche

Menu principal

Haut de page