Margot FORTIN

ATER

Doctorat, Université de Poitiers (France), 2016.

Master 2 « Ethologie Fondamentale et Comparée », Université de Paris 13, 2012.
Master 1 « Comportement Animal et Humain », Université de Rennes 1, 2011.

Dans le cadre de mes précédents stages en éthologie, j’ai principalement travaillé sur l’influence de différences interindividuelles (tempérament, personnalité), sur des processus cognitifs tels que la mémoire, l’apprentissage et la flexibilité, chez le cheval. Ces expériences, réalisées à l’INRA de Nouzilly (UMR « Physiologie de la Reproduction et des Comportements », équipe « Comportement, Neurobiologie et Adaptation »), m’ont notamment permis de participer à l’écriture de deux articles scientifiques.

Thèse

  • Directrices de thèse : Freddie-Jeanne Richard, Catherine Souty-Grosset

Influence des bactéries du genre Wolbachia sur le choix du partenaire chez les isopodes terrestres.

Mots clés : reconnaissance interindividuelle, sélection sexuelle, communication chimique, traits d’histoire de vie, symbiose, stress.

Résumé

Chez de nombreuses espèces, les stratégies de reproduction impliquent un choix du partenaire. Ma thèse a pour objectif de mieux comprendre les mécanismes de choix chez les isopodes terrestres. Chez ces crustacées affranchis du milieu aquatique, les modes de communication et de reconnaissance interindividuelle sont encore méconnus. Mon travail se concentre particulièrement sur l’espèce Armadillidium vulgare, qui est un modèle d’étude de la co-évolution hôte-parasite. En effet chez cette espèce, l’infection par les bactéries du genre Wolbachia entraine une féminisation des mâles génétiques, les transformant en femelles fonctionnelles. Ceci est un facteur important pouvant intervenir dans le choix du partenaire. L’objectif de cette thèse est donc de mieux comprendre le choix du partenaire sexuel chez les isopodes terrestres infectés par Wolbachia, et les mécanismes sous tendant ces choix.

Publications

  • Valenchon, M., Levy, F., Fortin, M., Leterrier, C., Lansade, L., 2013. Stress and temperament affect working memory performance for disappearing food in horses, Equus caballus. Animal Behaviour, 86 (6): 1233-1240.
  • Fortin, M., Lansade, L, Valenchon, M., Calandreau, L, Lévy, F. Influence of positive and negative emotional experiences on instrumental behavior: from goal-directed to habitual control of action? Submission expected 2014.

Communication orale

Fortin, M., Valenchon M., Lévy F., Lansade L., 2012. Your horse is using its working memory in each moment of its life. What influence of stress and of its temperament? Day of news of equine ethology. Ecole Nationale d’Equitation, 3 april Saumur, France

Vulgarisation et médiation scientifique

Dans le cadre de ma thèse, je participe au programme “ACTION PLUS”, dont l’objectif est de promouvoir les filières scientifiques universitaires auprès de collégiens et lycéens de la région. J’ai également mené des projets de médiation scientifique au sein de l’association « Les Petits Débrouillards ».

Coordonnées

Tél : +33 (0)5 49 36 62 46

Fax : +33 (0)5 49 45 40 15

Email : margot.fortin@univ-poitiers.fr

Recherche

Menu principal

Haut de page