Sophie BELTRAN-BECH

Maître de Conférences

Doctorat, Université de Perpignan (France), 2009.

Axe principal de recherche: Fonctionnement et génétique des populations (responsable : F. Grandjean)

Thèmes de Recherche : Hétérozygotie, immunité et système d’appariement

L’hétérozygotie est souvent liée évolutivement à la fitness et ce lien prédit un avantage sélectif aux individus présentant un haut niveau de diversité génétique. Parce que l’hétérozygotie pourrait par exemple déterminer en partie la capacité de l’hôte à résister aux parasites, le choix du partenaire pour une hétérozygotie élevée, potentiellement liée à des capacités immunitaires particulières, pourrait être un facteur adaptatif important dans la course aux armements entre A. vulgare et son parasite sexuel Wolbachia. En parallèle, des stratégies de choix de partenaire de l’hôte visant à éviter des infections parasitaires pourraient se mettre en place à l’échelle évolutive. Mes études tournent autour des différentes facettes de l’hétérozygotie, allant du choix de partenaire aux paramètres immunitaires en passant par le test expérimental des théories de kin selection.

Mots-clés : hétérozygotie, kin selection, paramètres immunitaires, choix du partenaire, relations hôtes-parasites

Compétences et Savoir faire

  • Techniques Biologie Moléculaire : extraction ADN, extraction protéique, PCR, séquençage, microsatellites, protéomique.
  • Techniques de Parasitologie : infestations de mollusques et de souris, récupérations de larves et d’adultes de Schistosoma mansoni, tests de comportement in vitro, animalerie vertébrés et mollusques (aquarium).
  • Techniques de Terrain : observation, capture, bagage, mesure, prises de sang sur une espèce d’oiseau (Tourterelle à queue carrée).
  • Informatique : logiciels bureautiques (Power point, Word, Excel, Photoshop 8.0, Illustrator 10.0), logiciels statistiques (SPSS, Graph Pad in Stat), Internet, logiciels de génétique des populations (FSTAT, Spagedy…), logiciel d’analyse de d’image protéomique (PDQuest 7.4.0), traitements de séquences : Sequencer, Expasy, Blast prot.

Collaborations

  • Robert POULIN et Clément LAGRUE (University of Otago, Department of Zoology, Dunedin, New Zealand). Test de kin selection dans l’interaction entre un trématode et ses hôtes intermédiaires amphipodes.
  • Julien VERDON (Equipe MDE). Approche protéomique comparative.

Publications représentatives

  • Beltran-Bech, S. & Richard, F.J. (2014) Impact of infection on mate choice. Animal Behaviour, 90:159-170.
  • Ruiz Daniels, R. Beltran, S. Poulin, R. Lagrue, C. (2012) Do parasites adopt different strategies in different intermediate hosts? Host size, not host species, influences Coitocaecum parvum (Trematoda) life history strategy, size and egg production. Parasitology, 140: 275-283.
  • Beltran, S. Gourbal, B. Boissier, J. Duval, D. Kieffer-Jaquinod, S. Pierce, R.J. Grunau, C. Théron, A. & Mitta, G. (2011). Vertebrate host protective immunity drives genetic diversity and antigenic polymorphism in Schistosoma mansoni. Journal of Evolutionary Biology, 24:554-572.
  • Beltran, S. & Boissier, J. (2010). Male biased sex ratio: why and what consequences for Schistosoma genus? Trends in Parasitology, 26: 63-69.
  • Beltran, S., Bech, N. Portela, J. Rognon, A. Allienne, J.F. Boissier, J. & Theron, A. (2010). Follow-up of the genetic diversity and a parasite life history trait of a Schistosoma mansoni strain from field to laboratory. Infection, Genetics and Evolution, 10:1039-1045.
  • Beltran, S., Desdevises, Y., Portela, J. & Boissier, J. (2010). Mating system drives negative associations between morphological features in Schistosomatidae. BMC Evolutionary Biology, 10:245.
  • Beltran, S., Cézilly, F. & Boissier, J. (2009) Adult sex ratio affects divorce rate in the monogamous endoparasite Schistosoma mansoni. Behavioral Ecology and Sociobiology, 63:1363-1368.
  • Beltran, S., Cézilly, F. & Boissier, J. (2008). Genetic dissimilarity between mates, but not male heterozygosity, influences divorce in schistosomes. PloS One, 3(10):e3328.
  • Beltran, S., Galinier, R. Allienne, J.-F. & Boissier, J. (2008). Cheap, rapid and efficient DNA extraction method to perform multilocus microsatellite genotyping on all Schistosoma mansoni stages. Memorias do Instituto Oswaldo Cruz, 103:501-503.
  • Beltran, S. & Boissier, J. (2008). Schistosome monogamy: who, how, why? Trends in Parasitology, 24:386-391.

Coordonnées

Tel : +33 (0)5 49 36 64 08

Fax : +33 (0)5 49 45 40 15

Email : sophie.beltran@univ-poitiers.fr

Recherche

Menu principal

Haut de page