Equipe MDE – Microbiologie de l’Eau

J.M. BERJEAUDLes activités de recherche de l’équipe Microbiologie de l’Eau (MDE) portent essentiellement sur le contrôle et la compréhension du développement de microorganismes indésirables dans les réseaux d’eau artificiels et dans les biofilms, afin d’en évaluer et si possible minimiser l’impact sur la santé.

Les travaux de l’équipe sont articulés autour des trois axes principaux que sont, le contrôle de bactéries pathogènes, comme les légionelles, le contrôle des biofilms bactériens et fongiques, en réseaux ou sur dispositifs médicaux, et la compréhension des interactions microorganismes-amibes. Les membres de l’équipe MDE ont aussi développé des thématiques pour la détection et la limitation du développement des microorganismes pathogènes dans l’eau de réseaux artificiels. De nouveaux outils moléculaires sont ainsi développés pour augmenter l’efficacité de détection des germes dangereux.

D’autre part, des travaux ont été entrepris afin de rechercher des pathogènes émergents dont la prolifération et la résistance aux traitement sont liés à la présence de protozoaires qui les hébergent.

 En effet, l’équipe MDE est reconnue depuis de longues années pour son expertise dans la détection et caractérisation de molécules antimicrobiennes d’origine naturelle. De ce fait, de nouveaux antimicrobiens sont activement recherchés à partir de diverses sources, microbienne et végétale et leurs activités biologiques sont caractérisées. Une part importante de ces travaux porte sur la prévention et la recherche de nouveaux traitements des infections associées aux biofilms conlegio2taminés notamment par Legionella pneumophila, associée aux amibes, ou Candida albicans, levure pathogène opportuniste.

Jean-Marc Berjeaud, responsable de l’équipe Microbiologie de l’Eau

 

A découvrir dans cette rubrique