Vincent DELAFONT

Ancien Doctorant

Thèse soutenue en 2015

Titre de thèse

Diversité et implication des amibes libres dans la survie et la persistance des mycobactéries non tuberculeuses au sein d’un réseau d’eau potable

Sujet de thèse

Contribution des espèces amibiennes à la dispersion et à la survie des mycobactéries dans l’environnement hydrique

Financement du contrat doctoral

Eau De Paris

Responsables de thèse

Yann Héchard (EBI), Laurent Moulin (Eau de Paris) et Didier Bouchon (EBI).

Résumé

L’augmentation régulière du nombre de cas d’infection humaine à Mycobactéries Non Tuberculeuses (MNT) et la publication de travaux sur le rôle des amibes dans la protection, la multiplication et la dispersion des bactéries, nous conduisent à suspecter une interaction forte entre les amibes et les MNT au sein des écosystèmes des réseaux d’eau. Les études sur ce sujet sont encore peu nombreuses et se basent très souvent sur des modèles d’interaction artificielle « in vitro ».

Le projet de thèse, en collaboration avec l’équipe Microbiologie de L’eau et Eau de Paris, propose d’étudier les interactions entre amibes et MNT en se basant sur :

– une identification de l’ensemble des bactéries vivantes au sein des amibes
– une étude de la spécificité de l’interaction entre espèces de MNT et d’amibes isolées
– le séquençage de plusieurs génomes de MNT afin étudier les déterminants de cette interaction.

Mots-clés

Amibes Libres ; Mycobactéries Non Tuberculeuses ; Interactions ; Réseau d’eau.

Recherche

Menu principal

Haut de page