Florine ECALE – MDE

Doctorante

Sujet de thèse

Stress moléculaire du microbiote

Financement du contrat doctoral

Contrat de collaboration de recherche – Eurofins – CEREP

Responsables de thèse

Marie-Hélène RODIER (PU-PH), Alexandre CREPIN (MCF)

Résumé

  Un microbiote se définit comme un ensemble de microorganismes vivant dans un environnement spécifique en interaction étroite avec son écosystème. Chez l’humain, une dysbiose du microbiote intestinal pourrait conduire à de nombreuses pathologies telles que le diabète de type II, l’obésité ou bien l’autisme.

Devant la complexité des interactions et le nombre d’espèces microbiennes retrouvées en leur sein, il apparait nécessaire de développer des modèles simplifiés de microbiotes permettant d’étudier les impacts réciproques de molécules exogènes sur ces microbiotes. En effet, certaines molécules pourraient être soit toxiques pour certains micro-organismes, soit dégradées par des composants du microbiote engendrant potentiellement à terme des pathologies ou des réactions allergiques

Ma thèse vise à développer, in vitro, des modèles de laboratoire de différents microbiotes (intestinal, cutané, aquatique) dans le but de tester l’impact de molécules issues de l’industrie pharmaceutique et agroalimentaire, non seulement sur l’effet de ces molécules ou de leurs produits de dégradation, en termes de cytotoxicité et de profil pharmacologique, mais également leur impact sur les espèces du microbiote.                                    

Ecole Doctorale:

Gay Lussac

Mots-clés (5) : Métabolisme, Microbiote, Spectrométrie de Masse, Microbiologie

Coordonnées:

Université de Poitiers

Ecologie et Biologie des Interactions,
UMR CNRS 7267

Equipe Microbiologie de l’Eau, Bat B36/37

1 rue Georges Bonnet

86000 Poitiers Cedex, FRANCE

Tel : +33 (0)5 49 45

Email : florine.ecale@univ-poitiers.fr

Recherche

Menu principal

Haut de page