Steven ROLLAND – MDE

 

Doctorant

                             

Sujet de thèse

Mise en évidence de gènes d’amibes libres impliqués dans l’interaction avec les bactéries intracellulaires.

Financement du contrat doctoral

Ministère

Responsables de thèse

Yann Héchard, Ascel Samba Louaka

Résumé

Les amibes libres sont des protozaires retrouvés de façon ubiquitaire dans l’environnement (eau, sols, …). Elles se nourrissent principalement de bactéries qui sont dégradées par la voie phago-lysosomale. Cependant certaines bactéries, comme Legionella pneumophila, possède une capacité de résistance à la digestion par l’amibe. Ce phénomène est un vrai problème de santé publique car les bactéries résistantes aux amibes sont potentiellement résistantes à la phagocytose par les cellules du système immunitaire de l’Homme. Les protéines responsables de cette résistance sont bien étudiées du côté de la bactérie, cependant, les protéines d’amibes sont peu ou pas étudiées.

L’objectif durant cette thèse est donc d’étudier certaines protéines d’amibes afin de connaitre leur rôle dans l’interaction avec L. pneumophila, et éventuellement d’autres bactéries pathogènes.

Mots-clés (5)  

Legionella pneumophila, Amibe, Interaction bactérie-cellule, bactérie intracellulaire

 

Coordonnées

Université de Poitiers

Ecologie et Biologie des Interactions,
UMR CNRS 7267

Equipe Microbiologie de l’Eau, Bat B36/37

1 rue Georges Bonnet

86000 Poitiers Cedex, FRANCE

Tel : +33 (0)5 49 45 57 90

Email :  steven.rolland@univ-poitiers.fr

Recherche

Menu principal

Haut de page