Luce Laetitia MENGUE ASSOUMOU LOUMA – MDE

Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche

Sujet de thèse

Etude de la prolifération de Acanthamoeba castellanii après infection par Legionella pneumophila.

Financement du contrat doctoral

Bourse gouvernement étranger

Responsables de thèse

Yann Hechard et Ascel Samba-Louaka

Résumé

Les amibes libres du genre Acanthamoeba sont des protozoaires ubiquistes de l’environnement. Au sein de l’environnement, Acanthamoeba se nourrit principalement de micro-organismes par phagocytose. Des micro-organismes ont acquit une résistance qui a pour conséquence qu’elles ne soient plus digérées par les amibes. Parmi ces microorganismes, certains sont même capables de se multiplier à l’intérieur des amibes et d’en ressortir par lyse cellulaire après leur multiplication. C’est le cas de Legionella pneumophila, bactérie responsable de la légionellose, qui utilise son hôte naturel Acanthamoeba castellanii pour persister au sein de l’environnement. Plusieurs études ont montré que L. pneumophila a développé plusieurs mécanismes lui permettant de modifier la physiologie de son hôte amibien à son avantage. Toutefois, aucune étude n’a jusqu’à présent décrit les conséquences de cette modification sur la prolifération de A. castellanii.

Mots-clés

Amibes libres, Acanthamoeba castellanii, Legionella pneumophila, Phagocytose, Prolifération

Coordonnées

Université de Poitiers

Tél : (+33) 05 49 45 37 00

email: luce.mengue.assoumou.louma@univ-poitiers.fr

Recherche

Menu principal

Haut de page