Quand des gènes bactériens déterminent le sexe des animaux

Des chercheurs de l’équipe Ecologie Evolution Symbiose du laboratoire EBI ont identifié un nouveau mécanisme génétique déterminant le sexe chez des animaux. Ils ont montré que chez les cloportes, ce sont des gènes provenant d’une bactérie qui déterminent si les individus sont des femelles ou des mâles. La publication rapportant ces résultats vient de paraitre dans PNAS et est accessible à http://www.pnas.org/content/early/2016/11/29/1608979113.full

– Brève CNRS: http://www.cnrs.fr/inee/communication/breves/b239.html

– Article sur le site de l’UP: http://www.univ-poitiers.fr/actualites/recherche/une-bacterie-determine-le-sexe-chez-le-cloporte-1627482.kjsp?RH=1328180426711

Cet article fait aussi l’objet d’un « research highlight » dans le numéro de février 2016 de Nature Reviews Microbiology (accessible via BibCNRS): http://www.nature.com/nrmicro/journal/v15/n2/full/nrmicro.2016.194.html

Il a également été repris par plusieurs médias étrangers :

– Emission « Inside Science » de la BBC radio 4 (démarre à 8’20 »): http://www.bbc.co.uk/programmes/b08558n5

– The Atlantic (USA): https://www.theatlantic.com/science/archive/2016/12/when-an-animals-sex-is-set-by-a-microbe/510737/

– ScienceNews (USA): https://www.sciencenews.org/article/make-female-pill-bugs-just-add-bacterial-genes ; il y a une vidéo associée que vous pouvez visionner ici: https://www.youtube.com/watch?v=Ap3Zs6NwDdw

Recherche

Menu principal

Haut de page