• Doctorant - PhD Student

Sujet de thèse:

Implications des interactions Quorum Sensing dépendantes dans la mise en place et la prévalence de co-infections et la virulence de B. afzelii et B. garinii, agents responsables de la Borréliose de Lyme en Europe

 Financement du contrat doctoral: Ministère

Responsables de thèse: Jean-Marc BERJEAUD, Julien VERDON , Vincent DELAFONT

Résumé:

La Borréliose de Lyme, ou maladie de Lyme, est aujourd’hui la maladie vectorielle la plus répandue dans l’hémisphère Nord avec une incidence en augmentation ces dernières années. Cette pathologie est causée par des bactéries appartenant au genre Borreliella qui sont transmises à l’Homme par l’intermédiaire de morsures de tiques.

Récemment, des équipes de recherche se sont intéressées au microbiote des tiques et aux associations de microorganismes, pathogènes ou non, les plus fréquemment retrouvées dans la nature. Il a été montré au cours de ces travaux que parmi ces co-infections, l’association entre B. afzelii et B. garinii est la plus courante.

A l’heure actuelle, les raisons pour lesquelles ces deux espèces sont associées dans la tique sont encore inconnues. L’hypothèse de l’existence d’un système de communication moléculaire, appelé Quorum Sensing, entre ces deux espèces a été émise. Ce dialogue moléculaire pourrait entraîner des interactions positives et donc faciliter la survie et le développement de B. afzelii et B. garinii chez la tique, expliquant ainsi l’occurrence de ces co-infections.

Ces travaux de thèse ont pour but d’étudier la fonctionnalité et le rôle d’un système de Quorum Sensing LuxS dépendant chez B. afzelii et B. garinii, agents majeurs de la maladie de Lyme en Europe.

Mots-clés (5) :

Maladie de Lyme, Tiques, Quorum Sensing, Borreliella, Co-infections

PhD Student

Thesis:

Implications of Quorum Sensing dependent interactions in the establishment and the incidence of co-infections and the virulence of B. afzelii and B. garinii, bacteria responsible for Lyme Borreliosis in Europe.

Under the supervision of Jean-Marc BERJEAUD, Julien VERDON and Vincent DELAFONT.

Lyme Borreliosis, also called Lyme disease, is nowadays the most common vectorial disease in the North Hemisphere, with an increasing incidence over the past few years. That pathology is caused by bacteria belonging to the Borreliella genera which are transmitted by tick bites.

Recently, research teams have taken interest in the microbiota of ticks and the most frequent associations of microorganisms, pathogenic or not. It has been demonstrated during those works that, among those co-infections, the association between B. afzelii et B. garinii is the most common.

The reasons why those two species are associated in the tick are yet unknown. In the lab, it has been suggested that a molecular communication system, called Quorum Sensing, may exist between the two species. That molecular dialog might induce positive interactions, thus facilitating the survival and the development of B. afzelii and B. garinii in the tick, explaining the high incidence of such co-infections.

This PhD aims at studying the functionality and the role of a LuxS dependent Quorum Sensing system in B. afzelii and B. garinii, major actors of Lyme Borreliosis in Europe.

Keywords: