• Doctorant - PhD Student

Sujet de thèse

Stress moléculaire du microbiote

Financement du contrat doctoral

Contrat de collaboration de recherche – Eurofins – CEREP

Responsables de thèse

Marie-Hélène RODIER (PU-PH), Alexandre CREPIN (MCF)

Résumé

  Un microbiote se définit comme un ensemble de microorganismes vivant dans un environnement spécifique en interaction étroite avec son écosystème. Chez l’humain, une dysbiose du microbiote intestinal pourrait conduire à de nombreuses pathologies telles que le diabète de type II, l’obésité ou bien l’autisme.

Devant la complexité des interactions et le nombre d’espèces microbiennes retrouvées en leur sein, il apparait nécessaire de développer des modèles simplifiés de microbiotes permettant d’étudier les impacts réciproques de molécules exogènes sur ces microbiotes. En effet, certaines molécules pourraient être soit toxiques pour certains micro-organismes, soit dégradées par des composants du microbiote engendrant potentiellement à terme des pathologies ou des réactions allergiques

Ma thèse vise à développer, in vitro, des modèles de laboratoire de différents microbiotes (intestinal, cutané, aquatique) dans le but de tester l’impact de molécules issues de l’industrie pharmaceutique et agroalimentaire, non seulement sur l’effet de ces molécules ou de leurs produits de dégradation, en termes de cytotoxicité et de profil pharmacologique, mais également leur impact sur les espèces du microbiote.                                    

Ecole Doctorale:  Gay Lussac

Mots-clés (5) : Métabolisme, Microbiote, Spectrométrie de Masse, Microbiologie

PhD Student

Thesis:

Molecular stress of microbiota supervised by Marie-Hélène Rodier (PU-PH) and Alexandre Crépin (MCF).

A microbiota is defined as a set of microorganisms living in a specific environment in interaction with its ecosystem. In humans, dysbiosis of intestinal microbiota could lead to pathologies such as type II diabetes, obesity or autism.

Given the complexity of the interactions and the number of microbial species, it appears necessary to develop simplified models of microbiota to study the reciprocal impacts of exogenous molecules on this microbiota. Indeed, some molecules could be toxic for some microorganisms, or degraded by the microbiota, which could cause pathologies or allergic reactions.

My thesis aims to develop in vitro simplified models of different microbiota (intestinal, cutaneous, aquatic) in order to test the action of microbial species on the degradation of molecules from pharmaceutical or agri-food industry. These models could also help to the study of the impact of the degradation products in terms of cytotoxicity on the microbiota on.

Keywords:

Microbiota, Mass Spectrometry, Microbiology, Metabolism