Les thématiques de recherche de l’équipe «Sucres & Echanges Végétaux-Environnement» (SEVE) portent sur les interactions des plantes avec le milieu et avec les microorganismes. Le positionnement de l’équipe SEVE relève de son cœur de recherche sur la physiologie intégrative du transport de sucres à longue distance (entre organes-sources et organes-puits) et à courte distance (au niveau cellulaire et subcellulaire). Nos travaux visent une meilleure compréhension des rôles du transport, de la remobilisation et de la ré-allocation des sucres dans les réponses de la plante aux contraintes du milieu.

Le projet de recherche de SEVE est construit sur les acquis de l’équipe en termes de : i) phénotypage d’écotypes d’Arabidopsis tolérants et sensibles à l’égard du stress hydrique ; ii) établissement des rapports source/puits au sein de l’organisme végétal et entre la plante et un champignon nécrotrophe ; iii) étude transcriptomique de différentes sous-familles de transporteurs de sucres ; iv) cartographie tissulaire, cellulaire et subcellulaire de ces protéines membranaires ; v) voies de signalisation et facteurs de transcription impliqués dans la régulation de l’expression génique de transporteurs des sucres et vi) analyse de mutants de transporteurs de sucres impliqués dans la réponse à la contrainte. Des approches transcriptomiques, protéomiques, isotopiques et d’imagerie sont mises en œuvre sur les plateaux techniques de l’UMR et en collaboration au niveau local, national et international.

Les interactions plante/stress hydrique et plante/champignon pathogène et/ou rhizobactéries s’inscrivent aisément dans les défis environnementaux actuels : i) économie et gestion de l’eau pour la préservation des ressources hydriques, tolérance des plantes à la carence en eau ; ii) diminution des intrants chimiques, amélioration des résistances variétales, développement d’inducteurs naturels des défenses (SDN) respectueux de l’environnement.

En conclusion, notre stratégie de recherche permet une meilleure adéquation avec les questionnements biologiques fondamentaux et leurs contributions aux attentes sociétales.

Pierre COUTOS-THEVENOT

Responsable de l’Equipe SEVE – Sucres & Echanges Végétaux-Environnement

Thèmes de Recherche

Transport de sucres et réponse des plantes aux contraintes abiotiques

Identification, phylogénie et cartographie d’expression des transporteurs de sucres

Profilage des gènes de transporteurs de sucres dans la réponse de la plante au stress hydrique

Étude systémique de l’allocation du carbone dans la plante

Signalisation glucidique et régulation de l’expression des gènes de transporteurs de sucres

 

Transport de sucres dans les interactions plante/champignon pathogène et/ou rhizobactéries

Les transporteurs de sucres dans la résistance basale de la plante contre Botrytis cinerea

La compétition pour les sucres du niveau cellulaire à l’échelle de la plante

L’interaction plante/rhizobactéries et la résistance induite contre un champignon pathogène

 

ERDG (Engineering, Research and Development on the Grape cane)

Projet accompagné par l’ADEME dans le cadre du programme d’investissements d’avenir

Plus de 1 million de tonnes de ceps, sarments et racines de vigne sont détruits chaque année en France. L’ambition du projet ERDG est de valoriser cette biomasse viticole inexploitée à travers un procédé vert d’extraction des molécules d’intérêt.
Le projet ERDG prévoit la mise en place d’un procédé complet depuis le sourcing des matières premières jusqu’à la formulation et la commercialisation des produits finis sur les différents marchés cibles.

Contrat ERDG ADEME