• Professeur - full Professor

Doctorat de l’Université de Montpellier I, 1994 : Adhérence aux cellules épithéliales buccales humaines de souches de Candida albicans isolées chez des patients VIH+

HDR, Université de Poitiers, 2003

Responsabilités en lien avec la recherche

  • UFR Médecine Pharmacie : Membre de la Commission Administrative et du Conseil Scientifique ; responsable pédagogique de la DFASP1 depuis 2001
  • Université de Poitiers (UP) : Membre de la Commission Universitaire des Relations Internationales, du Conseil Académique et la Commission de la recherche
  • COMUE Léonard de Vinci : Membre de la Commission Recherche
  • Groupe de travail européen European Society of Clinical and Medical Infectious Disease Study Group on Biofilms (ESGB) : secrétaire entre 2008  et 2016 ; vice-présidente entre 2017 et 2019
  • Membre du comité scientifique international des congrès Eurobiofilm : Rome 2009, Copenhague 2011, Ghent 2013, Brno 2015, Glasgow 2019
  • Co-Président du congrès européen “Biofilms in nosocomial fungal infections” (Paris, 2011)
  • Editeur du livre: Fungal Biofilms and related infections, 2016 (Springer)
  • Editrice en chef du Journal de Mycologie Médicale (Elsevier)

Thèmes de Recherche

Mes activités de recherche portent sur les stratégies d’élimination des biofilms et sur la prévention de leur développement. Deux contextes m’intéressent tout particulièrement :

  • L’étude du risque infectieux lié à l’eau au cours des soins dentaires qui peut être lié au développement d’un biofilm complexe dans les lignes d’eau des unités de soins dentaires (USD). Des microorganismes d’origines buccale et environnementale peuvent en effet se développer et interagir au niveau du biofilm formé dans l’USD, être libérés lorsque les pièces rotatives fonctionnent et, par conséquent, être présents dans les aérosols et l’eau distribuée lors des soins ; ces microorganismes peuvent représenter un risque infectieux pour les individus (patients et personnel du cabinet dentaire) dont le terrain est fragilisé. Au cours des dernières années, nous avons étudié et caractérisé la population microbienne présente dans des échantillons d’eau provenant des USD. Nous avons également étudié l’évolution dans l’eau de microorganismes d’origine buccale, l’activité anti-biofilm de désinfectants couramment utilisés par les chirurgiens dentistes pour l’entretien de leur USD et l’influence des amibes libres.

 

  • La recherche de traitements prophylactiques et curatifs actifs contre les infections humaines dues aux levures du genre Candida et associées au développement d’un biofilm. Ce risque est en particulier présent chez les patients porteurs de dispositifs médicaux (cathéter vasculaire, prothèses dentaires, prothèses ostéo-articulaires, etc. Plusieurs modèles mimant le développement d’un biofilm mono- ou pluri-microbien, inter-Règnes, ont été mis au point, avec un intérêt particulier pour les espèces Candida albicans et Cutibcterium acnes. Ces modèles permettent d’évaluer in vitro l’intérêt de molécules à potentiel anti-biofilm issues de substances naturelles (plantes invasives, lichens, fruits rouges…), ou obtenues par synthèse ou hémisynthèse chimique. Nos modèles permettent également des études contribuant à une meilleure compréhension de la physiopathologie des infections liées à un biofilm.

Mots-clés

Biofilm ; Candida albicans ; Cutibacterium acnes ; amibes libres – antifongique ; traitement ; soins dentaires ; substances naturelles

Publications représentatives

  1. Høiby N, Bjarnsholt T, Mose C, Bassi GL, Coenye T, Donelli G, Hall-Stoodley L, Holá V, Imbert C, Kirketerp-Møller K, Lebeaux D, Oliver A, Ullmann AJ, Williams C for the ESCMID Study Group for Biofilms (ESGB) and consulting external expert Werner Zimmer. ESCMID guideline for the diagnosis and treatment of biofilm infections 2014. Clin Microbiol Infect 2015, 21:S1-S25
  2. Costa D, Girardot M, Bertaux J, Verdon J, Imbert C. Efficacy of dental unit waterlines disinfectants on a polymicrobial biofilm. Water Research 2016, 91:38-44
  3. Bernard C, Renaudeau N, Mollichella M-L, Quellard N, Girardot M, Imbert C. Cutibacterium acnes protects Candida albicans from micafungin effect in biofilms. IJAA. 2018, 52: 942-6.
  4. Bernard C, Lemoine V, Hoogenkamp MA, Girardot M, Krom BP, Imbert C. Candida albicans enhances initial biofilm growth of Cutibacterium acnes under aerobic conditions. Biofouling. 2019 35(3): 350-60
  5. Lemoine V, Bernard C, Leman-Loubière C, Clément-Larosière B, Girardot M, Boudesocque-Delaye L, Munnier E, Imbert C. Nanovectorized Microalgal Extracts to Fight Candida albicans and Cutibacterium acnes Biofilms: Impact of Dual-Species Conditions. Antibiotics 2020 26;9(6):E279.

Coordonnées

Tel : +33 (0)5 49 45 36 87

Email : christine.imbert@univ-poitiers.fr

Professor

PhD, University of Montpellier, 1994:  adherence of Candida albicans strains isolated from HIV+ patients to buccal epithelial cells

HDR, University of Poitiers, 2003

Research contributions

  • Member of the board of the European study group on biofilms (ESGB) : 2008-2016: secretary and 2017-2019: vice-chair
  • Member of the international scientific committee of Eurobiofilm conferences: Rome 2009, Copenhagen 2011, Ghent 13, Brno 2015 and Glasgow 2019
  • Co-chair of “Biofilms in nosocomial fungal infections” (Paris, 2011)
  • « Guest editor » for FEMS Immunology and Medical Microbiology : special issue « biofilms » (2012)
  • Editor of « Fungal Biofilms and related infections » 2016 (Springer)
  • Editor in chief of the Journal de Mycologie Médicale (Elsevier)

 

Research thematics

My research topics focus on strategies to eradicate biofilms and to prevent their development, with two main axes:

Search for new anti-biofilm treatments active against Candida spp

Biofilms can develop on biotic and abiotic substrates, espceially indwelling medical devices. Once they adopt this biofilm lifestyle, Candida yeasts become poorly susceptible to conventional antifungal agents. We thus investigate new compounds and strategies able to prevent formation or to eradicate already formed Candida spp. biofilms. Thanks to several in vitro models mimicking the growth of Candida spp. biofilms, we evaluate the anti-biofilm interest of different molecules, both natural components (essential oils, phenolic components, terpenes, etc) and synthetic molecules. Several therapeutic approaches are investigated, such as systemic and lock approaches.

 

Infectious risks associated to water in the context of dental cares

This part focuses on the study of infectious risks associated with the development of a complex biofilm in dental unit waterlines (DUW). Microorganisms from both oral cavity and environment can be isolated in the dental unit (hand pieces) output water ; these microorganisms may grow and interact inside biofilms growing in dental unit waterlines. Water and aerosols generated during dental cares may represent an infectious risk for patients and dental staff, in particular for immunocompromised and elderly persons.   We investigate the microbial ecology in DUW (16S and 18S). We also investigate the activity of disinfectants used by dentist staff for DUW maintainance and the particular influence of free living amoebae. We work both with real dental units (collaboration with dentists) and with lab models.

Key-words:

Biofilm – cathéter – Candida – antifongique – biocide – amibes libres – eau – soins dentaires – huiles essentielles

contact

Tel : +33 (0)5 49 45 36 87

Email : christine.imbert@univ-poitiers.fr